Aller au contenu principal

Une étude novatrice menée par Cornell fait le lien entre les avis, le taux d’occupation et le pouvoir de fixation des prix

icon_Blog

Les réseaux sociaux sont devenus de plus en plus populaires ces dernières années, de nombreux professionnels de l’hôtellerie se posent la question de leur retour sur investissement. L’investissement en temps et en ressources dans les médias sociaux est-il vraiment rentable ?

TheCHR_187

Une nouvelle étude novatrice concernant l’impact des médias sociaux sur les performances de l’hébergement menée par The Cornell Center for Hospitality Research fournit quelques réponses.Il s’agit de la première étude démontrant le retour sur investissement que les hôtels peuvent attendre des médias sociaux et des avis.

Voici les principales conclusions du rapport :

  • Les clients visitent TripAdvisor plus souvent avant de réserver. De plus, les avis constituent l’une des dernières ressources de référence avant de sélectionner un hôtel.
  • Les notes plus élevées accordées sur les sites d’agences de voyages en ligne permettent aux hôtels de fixer des prix plus élevés, tout en maintenant leur taux d’occupation. L’étude montre que si un établissement parvient à augmenter sa note d’un point (sur une échelle de cinq points) sur les sites d’agences de voyages en ligne, il peut augmenter ses prix d’environ 11,2 %, tout en maintenant son taux d’occupation.
  • Les établissements jouissant d’une meilleure réputation sur tous les sites réalisent de meilleures performances globales. Le pouvoir d’un établissement de fixer ses prix s’améliore avec la croissance de sa réputation sociale. Ainsi, les performances globales s’améliorent au fil du temps.

Pour plus d’informations et pour connaître les avantages principaux pour votre établissement, consultez notre résumé du rapport ou l’étude complète (en anglais).

Source : « The Impact of Social Media on Lodging Performance. » Chris K. Anderson, The Center for Hospitality Research. Cornell University. Novembre 2012.

%d blogueurs aiment cette page :